Quelles sont les nouvelles conditions de 2018 qui bénéficieront de la loi PINEL? Quels domaines?
– réduire ses impôts en loi PINEL

Quelles sont les nouvelles conditions de 2018 qui bénéficieront de la loi PINEL? Quels domaines? – réduire ses impôts en loi PINEL

Remplissez le formulaire ci-dessous pour réduire vos impôts grâce à la Loi Pinel !



























La loi de finances pour 2018 modifie la loi PINEL, et en particulier la liste des villes où il est possible d'utiliser ce régime d'exonération fiscale dans les nouveaux biens immobiliers.

Pour mémoire, il s’agit d’un système fiscal qui permet à un investisseur immobilier d’utiliser une déduction fiscale pouvant aller jusqu’à 21% du coût de la construction, pour les raisons suivantes:

  • 2% par an pour les 9 premières années du bail;
  • 1% par an pendant 10, 11 et 12 ans de loyer.

Néanmoins, les loyers nets des coûts d'emprunt et des intérêts perçus par l'investisseur dans PINEL sont imposés dans la catégorie des revenus de la propriété, ce qui réduit de manière mécanique l'attrait des réductions d'impôts pour les investisseurs imposables. la tranche marginale la plus élevée.

En fin de compte, il s'agit toujours d'un très bon système fiscal qui permettra aux contribuables dont les impôts sont faibles (14% du TMI) de bénéficier d'une réduction significative de l'impôt sur le revenu pendant 6 ans, 9 ans ou 12 ans. et les contribuables très lourdement imposés (TMI à 30%, 41% ou 45%) du fait qu'ils sont très peu imposés sur le revenu de la propriété (et ce n'est pas mal).

La loi de finances pour 2018 modifie la liste des villes où vous pouvez bénéficier du régime fiscal du PINEL

L'objectif du gouvernement est de réorienter les villes acceptables vers la loi PINEL uniquement vers les villes qui souffrent de tensions dans la location.

Pour 2018, vous pouvez systématiquement utiliser la loi PINEL:

  • Dans la zone ABIS (comprend Paris et 29 communes d’une petite couronne parisienne); Le droit à la loi PINEL 2018;
  • En zone A (comprend la partie agglomérée de l’Ile-de-France, la Côte d'Azur et la partie française de l'agglomération de Genève); Acceptable pour PINEL Act 2018;
  • Dans la zone B1 (inclut les agglomérations de plus de 250 000 habitants, une grande couronne parisienne, certaines villes chères telles que Ansi, Bajon, Kliz, Chamberi, Saint-Malo ou La Rochelle, les départements d'outre-mer, la Corse et d'autres îles du continent non apparentées Applicable à la loi PINEL 2018

Dans les zones B2 et C, à l'exception des investissements pour lesquels le permis de construire a été soumis avant le 31.12.2017. Années et signature d'un acte authentique signé avant le 31 décembre

La suppression des lois PINEL dans les zones B2 et C est une innovation majeure de la loi de finances pour 2018.

Néanmoins, dans sa grande générosité, le gouvernement a approuvé une mesure de tempérament qui permet aux investisseurs des zones B2 et C de continuer à bénéficier de la loi PINEL pour tous les projets dont les permis de construire ont été soumis avant le 31.12. / 2017 et sera vendu en 2018.

Voici l'explication du gouvernement:

" afin d'assurer la sécurité juridique des contribuables impliqués dans l'achat d'appartements situés dans des municipalités agréées situées dans les zones B2 ou C, cet article 39 prévoit des dispositions transitoires visant à maintenir dans ces zones de similitude le régime "Pinelova" pour l'achat d'appartements achevé avant le 31 décembre. Mars 2018, à condition qu'ils aient été signés au plus tard le 31 décembre 2017 en signant un contrat de réservation (la zone résidentielle que le contribuable acquiert avec le "statut d'achèvement futur"), une promesse d'achat ou une promesse de vente (une zone résidentielle et le contribuable neuf remplir).

Toutefois, ces dispositions transitoires, qui visent à protéger les contribuables employés depuis le 31 décembre 2017 à l’acquisition d’un appartement situé dans une municipalité des zones B2 ou C et disposant d’un permis, peuvent sembler insuffisantes, par exemple: transactions complexes ou qui prendraient du retard, en les risquant en tirant parti des avantages fiscaux de "Pinel", pour des raisons indépendantes de leur volonté.

En outre, les mêmes dispositions transitoires ne permettent pas aux experts de mettre sur le marché, à compter du 31 décembre 2018, les appartements dont les permis de construire ont été délivrés en 2017, et plus particulièrement au second semestre de 2017.

Par conséquent, le gouvernement, qui souhaite préserver la sécurité juridique des activités immobilières en B2 ou C, tant pour les promoteurs que pour les investisseurs, propose avec cet amendement de supprimer les dispositions transitoires susmentionnées tout en conservant les avantages du dispositif. "Pinel" pour tous les logements situés dans les municipalités des zones B2 ou C agréées, car les permis de construire ont été délivrés au plus tard le 31 décembre 2017 et à condition que ces appartements aient été acquis aux contribuables jusqu'au 31 décembre 2018. "

Par conséquent, contrairement au premier amendement proposé et adopté par le Comité des finances, il n’est plus question de donner la loi PINEL aux investisseurs qui ont signé la loi sur l’achat de terrains jusqu’au 31 décembre 2017. , mais a soumis un permis de construction jusqu'au 31/06/2018 ou des projets engagés en 2017, mais dont le permis de construction aurait été soumis avant le 31/06/2018. (voir "Délais et conditions pour investir dans la loi PINEL dans les zones B1 sans autorisation, B2 et C 2018").

Les contribuables qui souhaitaient profiter du début d'année de cette année pour demander un permis de construire sur un terrain acquis avant la fin de 2017 ne bénéficieront plus de la loi PINEL.


[rate]