Loi de Pinell: la zone B2 est exclue de l'installation en 2019
– investir en loi PINEL

Loi de Pinell: la zone B2 est exclue de l'installation en 2019 – investir en loi PINEL

Remplissez le formulaire ci-dessous pour réduire vos impôts grâce à la Loi Pinel !



























Les articles récents en les avis en loi pinel

Zone B2: plus que quelques jours pour investir à Pinel

La loi de finances de 2018 a annoncé son approbation en 2019. La zone B2 ne sera plus éligible à Pinel après le 31 janvier 2019. Cette zone géographique, composée de villes petites et moyennes, souvent éloignées des grandes villes, est considérée comme détendue. En d'autres termes, selon la demande, il y a assez de logements. Il y a des endroits comme Angers, Angoulême, Bourg-en-Bresse, Brive-la-Gaillarde, Dax, Narbonne, Niort, Quiberon, Quimper, Rodez, St Emilion, Saintes, Trouville-sur-Mer, Vannes ou Vichy.

À l'automne 2017, Jacques Mézard et Julien Denormandie ont voté en faveur de la recentrage du régime d'exonération fiscale Pinel dans les zones défavorisées A, Abis et B1, tout en optimisant les efforts de construction en privilégiant les villes en pénurie de logements. Cependant, le gouvernement a été confronté à la pression d'experts en immobilier et a accepté de suspendre l'exclusion du secteur B2 pour un an.

Il frappe la dynamique de nombreuses villes de taille moyenne

À partir du 1er février 2019, seules les municipalités situées dans les zones A, Abis et B1 seront éligibles. Le dispositif de Pinel. Ce sont Paris et 29 villes de la région, la deuxième partie de l’Ile-de-France, la Côte d'Azur, les dernières implantations de Lille, Lyon, Marseille, Montpellier et les grandes villes françaises. Plus de 250 000 habitants et zones géographiques prisées où le prix des appartements est généralement élevé, tels que Bayonne, Saint-Malo, La Rochelle, Annecy ou Chambéry.

A Brest, 30% des structures proviennent de Pinel. La loi, qui crée 1 500 nouveaux logements en 2017 et 1230 en 2018, ajoute 800 nouveaux résidents chaque année.

Pour les autorités locales ainsi que pour les professionnels de l'immobilier travaillant dans B2, ce n'est pas une bonne nouvelle. Pour l'instant Loi de Pinel contribué à dynamiser le secteur de la construction et la plupart des logements neufs sont également étroitement liés au dispositif d’exonération fiscale, comme à Brest. En outre, la fourniture de nouveaux logements dans la municipalité est souvent un impact positif sur l'économie locale et l'emploi. De nombreux citoyens craignent que la fermeture de l'appareil ne ralentisse le développement de leur municipalité et, dans le pire des cas, ne contribue à l'émigration à la campagne.


[rate]