Bail commercial: qui paie la taxe sur les ordures?
– réduire ses impôts en loi PINEL

Bail commercial: qui paie la taxe sur les ordures? – réduire ses impôts en loi PINEL

Remplissez le formulaire ci-dessous pour réduire vos impôts grâce à la Loi Pinel !



























Les articles récents en loi pinel

Gérald Berrebi, avocat au barreau de Paris, est en train de réexaminer une décision de justice concernant une taxe sur la collecte des ordures.

"Une taxe sur les ordures ménagères ne peut être facturée au locataire que sur la base d'une disposition contractuelle explicite", Gerald Berrebi.

Sur la base de la loi Pinel du 18 juin 2014, le règlement n ° 2014-1317 du 3 novembre 2014 établissait la liste des travaux et des dépenses du bailleur, quelles que soient les conditions du contrat de location (Article R.145-35 du code de commerce). Les autres coûts non couverts par ce texte (y compris la taxe de collecte des déchets) sont couverts par l'une ou l'autre des parties conformément aux clauses du contrat de location.

La jurisprudence est relativement stricte à cet égard et seuls les frais, travaux, taxes et charges sont à la charge du locataire, si cela prévoit explicitement la location.

Avant 2012, bien que le locataire ne soit tenu de rembourser au propriétaire que les taxes explicitement couvertes par le bail, la jurisprudence a estimé que, même en l'absence de disposition explicite, le remboursement de la taxe de sortie des déchets (TEOM) pouvait être immédiatement appliqué, quand il était soumis à un impôt foncier. Toutefois, conformément à l'arrêt du 13 juin 2012 (No 11-17114)critiquée par certains, la Cour de cassation précisa que le TEOM n’était redevable du cessionnaire que sur la base d’une disposition contractuelle.

Dans une décision récente du 19 avril 2017, la cour d'appel de Toulouse a accepté cette solution de manière explicite. Il indique que, bien que la plainte du TEOM apparaisse dans le même avis comme une taxe foncière, elle ne constitue pas son élément (car son objet ne correspond pas à la taxe due à la propriété de ses biens). bâtiment, mais découle de la participation au service communautaire local). La taxe sur la collecte des ordures ne doit pas nécessairement être la même que la taxe foncière.

La motivation convainc. Les propriétaires et les locataires seront en mesure de se familiariser avec leurs droits et obligations en ce qui concerne le bail. Les participants seront bien avisés d'écrire attentivement les clauses fiscales ...

© Lo Kiki - Fotolia.com

© Gérald Berrebi, avocat


[rate]