Sylvia Pinel: "La laïcité est l'ADN des radicaux …" – 14 janvier 2017
– réduire ses impôts en loi PINEL

Sylvia Pinel: "La laïcité est l'ADN des radicaux …" – 14 janvier 2017 – réduire ses impôts en loi PINEL

Remplissez le formulaire ci-dessous pour réduire vos impôts grâce à la Loi Pinel !



























Les articles récents en les avis en loi pinel

Seule candidate à la gauche principale, Sylvia Pinel, présidente du Parti radical à gauche, a été reçue hier à La Dépêche du Midi. Il a été accueilli par Jean-Nicolas Baylet, directeur général du groupe Dépêche, et par Jean-Benoît Baylet, directeur adjoint. Le lendemain du premier débat télévisé a répondu à nos questions.

Comment avez-vous eu cette discussion, à la fois en termes de contenu et de forme?

C'était en quelque sorte une présentation orale du projet présidentiel des candidats. Ils sont tous restés dans ses positions. Il est vrai que la réponse en quelques minutes et demie à des problèmes complexes tels que la sécurité, le terrorisme et le développement économique est plutôt courte.

Avec Manuel Valls, vous avez défendu le record de François Hollande, contrairement à vos adversaires. Comprenez-vous leurs critiques?

Je suis aux Pays-Bas depuis quatre ans. Je ne peux pas dire que rien n’a été fait pour améliorer la vie de nos concitoyens. Je reconnais certaines erreurs, telles que la perte de la citoyenneté ou des désaccords en matière de droit du travail. Mais l’honneur de la politique n’est pas de claquer la porte du plus petit problème et de rester en ligne avec la majorité. Je rappelle que de nombreux rebelles ont été élus à la majorité, ce qui, s'il permet l'expression de différences, requiert également de la cohésion. Je pense qu'ils portent une part de responsabilité dans la détérioration de la gauche et dans l'incompréhension que les Français sont aujourd'hui cette période de cinq ans.

Sur votre twittosphere, votre discours sur la laïcité était perceptible. Quelles solutions recommandez-vous pour le faire respecter, en particulier lorsque les femmes sont exclues?

Le sékularisme est l'ADN des radicaux. Mon souhait dans ce débat était de revenir à la définition précise. La laïcité est la liberté de croire ou de ne pas croire, de protection. C'est aussi le garant de l'unité du peuple. Certaines parties utilisent ce mot pour stigmatiser une religion. Nous ne pouvons pas les entendre quand les fondamentalistes religieux remettent en question le droit à l'avortement. Je suis également choqué par ces discours qui, au nom de pseudo-traditions, justifient l'exclusion des femmes des lieux tels que les cafés ou les piscines. Les droits des femmes, l'égalité entre les femmes et les hommes n'est pas le cas.

Il existe aujourd'hui un prosélisme conquérant, une forme de subordination ou une obligation pour les femmes de porter le voile, y compris à l'université. Je ne crois pas en une solution unique. C'est pourquoi je veux que les présidents d'université décident s'ils vont interdire le voile. En ce qui concerne cette question des vêtements religieux, je parle de l'esprit des auteurs de la loi de 1905. Ils ont dit qu'ils ne voulaient pas arranger les vêtements religieux, car ils auraient suffisamment d'imagination pour contourner la loi. Dans l'espace public, le principe de liberté est juste. D'autre part, il y a des endroits à protéger: école, piscines, pourquoi pas à l'université. Ce n'est pas un problème d'une religion, mais de tous. Lorsque le PRG demande que tous les sermons soient en français, cela doit concerner toutes les religions.

François Fillon a déclaré: "Je suis chrétien". Comment as-tu réagi?

J'ai été choqué. Lorsqu'il est candidat à la présidence de la république, cela signifie que nous voulons être le président de tous les Français, quelles que soient leur origine, leurs croyances, leurs croyances ou leur manque de convictions. Il a droit à l'appartenance religieuse, mais il s'agit d'une affaire privée. Cela dans un pays qui a reconnu la laïcité en tant que principe fondamental des lois de la République choque. C'est aussi une forme de communautarisme, un désir de retrouver les voix du mouvement catholique, parfois fondamentaliste, qui se manifeste contre l'avortement ou le mariage pour tous.

En général, votre programme insiste sur l’égalité entre les femmes et les hommes. Quelles sont vos suggestions?

Mon projet inclut de nouveaux droits, tels que l’ouverture d’une procréation médicalement assistée, sans conditions pour toutes les femmes. Combien de couples ou de femmes vont en Espagne pour le mener à bien? Il est temps de mettre fin à cette hypocrisie. Puisqu'il est approprié de mesurer les inégalités et les différences de salaire auxquelles les femmes sont confrontées, je propose également que les sanctions qui favorisent le respect de l'égalité pour toutes les entreprises s'étendent en adaptant clairement l'échelle de la taille de ces entreprises. La tristesse ne suffit pas.

Te définirais-tu comme une féministe?

Il est important qu'une femme parle des problèmes des femmes, mais il est également important que les hommes les prennent. Ce qui me dérange, c’est que les femmes soient classées dans des catégories: peuvent-elles parler d’éducation des enfants, de toxicomanie et de handicap, mais pas de l’économie? Je me bats avec ces images. Je suis content de me voir en tant que représentante des femmes. Cependant, je rappelle qu'il s'agit d'une lutte pour l'ensemble de la société.

Vous êtes en faveur d'une Europe fédérale. A l'heure où il est maltraité, comment le reformer?

J'appelle au renforcement de l'Union européenne. Alors que de nombreuses démocraties sont attaquées par des terroristes, la France, qui finance la défense des opérations étrangères de l'Europe (Mali, Irak, Syrie), ne peut rester seule. Notre politique étrangère doit s'inscrire dans le renouveau de la construction européenne et dans le renforcement du couple franco-allemand face à la Chine, à la Russie ou aux États-Unis. Pendant longtemps, j'ai proposé au gouvernement économique de la zone euro de mettre en place des politiques fiscales afin de relancer l'économie. Je soutiens l'Europe fédérale, la coopération renforcée dans le domaine de l'harmonisation fiscale ou sociale, même si je suis conscient qu'il faudra du temps pour la construire.

Sylvia Pinel

Candidat pour PRG à l'école primaire à gauche


[rate]