Changements à la loi Pinel en 2018
– défiscaliser en loi PINEL

Changements à la loi Pinel en 2018 – défiscaliser en loi PINEL

Remplissez le formulaire ci-dessous pour réduire vos impôts grâce à la Loi Pinel !



























Les articles récents en loi pinel locationlloi pinel simulation

Les discussions législatives sur le développement de la loi Pinel se poursuivent. Si ce système de réduction d’impôt est prolongé jusqu’en 2021, il ne s’applique désormais plus qu’aux zones «tendues». Pour les zones B2 et C, l'appareil cessera de fonctionner en 2018. Une pré-approbation préalable sera désormais requise pour la zone B1. Il y a encore plus de raisons de retenir les avantages de la loi Pinel et d'investir avant le 31 décembre 2017 dans les zones B1, B2 et C.

Changements à Pinel

La loi de finances de 2018 prolonge le régime Pinel jusqu'au 31 décembre 2021.
Cependant, le législateur a également changé la validité des sites.

L'article 39 de la loi de finances 2018 précise que le régime Pinel est
" s'applique aux investissements dans des municipalités classées dans des zones géographiques (A, A bis et B1), caractérisées par un déséquilibre important entre l'offre et la demande de logements, ce qui rend difficile l'accès au logement dans des entrepôts de location existants. ".

Les régulateurs ont pour objectif de se concentrer sur les domaines où il existe des besoins en matière de logement.

Les zones B2 et C sont donc exclues du système Pinel en 2018, à l'exception des demandes de permis de construire déposées avant le 31 décembre 2017. De plus, Pinel continuera d'opérer pour les permis de construire déposés dans les zones B2 et C jusqu'au 30 juin. 2018 et dont les ventes notarisées seront signées avant le 30 juin 2019.

En vertu de la nouvelle modification, en 2018, la zone B1 sera soumise au système de pré-approbation et ne sera accordée qu'aux municipalités qui en ont besoin si le besoin de logements locatifs sur leur territoire est réel.

Cette mesure concerne les professionnels de l'immobilier car B1 couvre de grandes communes telles que Toulouse, Bordeaux ou Strasbourg, où la demande de logements locatifs reste élevée.

Pourquoi investir maintenant dans la loi Pinel

La loi Pinel permet d’acquérir des biens immobiliers à louer et d’en bénéficier en contrepartie d’une réduction d’intérêt intéressante:

- 12% du prix du bien acheté pour une durée de location de 6 ans,

- 18% du prix pour la période de location est de 9 ans,

- 21% du loyer pour 12 ans.

Cela représente jusqu'à 63 000 euros de réduction d'impôt en 12 ans.

Le prix de l'immobilier acquis ne doit pas dépasser 300 000 euros et 5 500 euros par mètre carré. Le loyer le plus élevé est déterminé en fonction de la région où se trouve la propriété. Enfin, l'immobilier doit être la résidence du locataire principal.

Avec ce système fiscal, il est possible d'acheter jusqu'à deux propriétés par an.

Le régime Pinel fait référence à un logement neuf ou en construction, ainsi qu’à de vieux logements qu’il est nécessaire de réhabiliter.

Il est donc encore temps d'investir dans les zones B1, B2 et C jusqu'au 31 décembre 2017.

En outre, le contrôle du loyer à Lille et à Paris a été établi par la loi d'Alur, qui vient d'être abrogée par deux décisions de justice. En particulier, si le prix du loyer augmentait dans ces deux villes, certains locataires pourraient opter pour des locaux résidentiels avec des loyers tels que celui de Pinel, ce qui rendrait l'investissement en loyer encore plus intéressant dans ces municipalités.

Remarque: sous réserve de la législation future


[rate]