Loi Pinel | ToutSurLeNeuf
– Simulation en loi PINEL

Loi Pinel | ToutSurLeNeuf – Simulation en loi PINEL

Remplissez le formulaire ci-dessous pour réduire vos impôts grâce à la Loi Pinel !



























Les articles récents en loi pinel locationlloi pinel simulation

Loi Pinel est un système fiscal conçu pour encourager les particuliers à investir dans l'immobilier. À cet égard, il remplace le régime Duflot, introduit le 1 er janvier 2013 et annulé le 31 août 2014. Comme son activité, il repose principalement sur une réduction des impôts sur les investissements. Cette réduction correspond à 21% du prix de l'investissement en 12 ans.

Le dispositif de Pinel

L'appareil de Pinel est plus flexible que l'appareil de Duflot. L'appareil fait toujours référence à de nouveaux bâtiments ou à l'état futur. La déduction fiscale, qui avait 9 ans, a maintenant 6, 9 ou 12 ans. Les bâtiments éligibles à la loi Pinel sont situés dans certaines zones (zones 1, A bis, B1 et B2). Les loyers futurs sont surveillés et leur objectif est de fournir un logement aux ménages à faible revenu qui ne sont pas éligibles pour un logement social. Les propriétaires de ces appartements doivent donc respecter les plafonds en termes de loyers, qui sont en moyenne inférieurs de 20% aux loyers pratiqués sur le marché actuel. La loi fixe également le plafond des fonds pour les locataires, qui sont votés chaque année au début du mois de janvier. Comme avec le dispositif précédent, les propriétaires doivent s’engager à louer leur bien pendant au moins 6 ans. C'est possible, et c'est une nouveauté qui est louée à ses successeurs ou descendants, s'ils ne font pas partie de leur foyer fiscal. Enfin, le bâtiment doit être peu utilisé, conformément à la réglementation en vigueur (RT 2012 ou BBC 2015), afin de pouvoir exiger une déduction fiscale sur Pinel.

Avantages fiscaux

Si la construction d'investisseurs privés respecte toutes les conditions, ces derniers peuvent appliquer une réduction d'impôt proportionnelle à la durée du contrat de location. Toutefois, Pinel réduit le plafond global des déficits budgétaires avec une valeur maximale de 10 000 euros par an. L'investissement maximum autorisé est de 300 000 euros et est limité à 2 unités par an. La loi Pinel fixe également un plafond supplémentaire en termes d'exonération fiscale par m2, soit 5 500 euros par m2.

Différentes façons d'obtenir un appartement en vertu de la loi Pinel

Il y a plusieurs façons d'acquérir au sein de Pinel. Les investisseurs peuvent effectivement associer leur acquisition à leur domicile fiscal (exemple le plus courant), mais ils peuvent également investir dans le SCI et bénéficier d’une réduction de leur part du prix. bons retours. Cette quote-part s’applique également aux logements en copropriété. Enfin, cette réduction d'impôt peut également profiter aux partenaires des FPI.

La loi autorise d'abord le financement d'un investissement avec un prêt non conventionnel, et l'institution sélectionnée reste à la discrétion de l'emprunteur. Dans ce cas, le revenu de la propriété peut être déduit du revenu d’intérêt du revenu de location du bien généré par le bail. Cette déduction du revenu est calculée conformément à la classe d'imposition marginale (IMT). Cependant, les logements peuvent également être financés par des capitaux propres.

Quel que soit le mode de financement choisi, les réductions d'impôts affecteront le prix des logements dans le monde. Pour un investissement de 300 000 euros, la réduction d'impôt totale sera de 54 000 euros, soit 6 000 euros par an pendant 9 ans.

Autres avantages


[rate]