Loi de Pinel et bail commercial
– réduction impôt en loi PINEL

Loi de Pinel et bail commercial – réduction impôt en loi PINEL

Remplissez le formulaire ci-dessous pour réduire vos impôts grâce à la Loi Pinel !



























Adoptée le 18 juin 2014, la loi sur l'artisanat et le commerce de Pinel vise à "mieux réglementer les relations entre les commerçants et artisans de la location". Il est caractérisé par six dispositions sur les baux commerciaux afin d'encourager la préservation des magasins dans le centre-ville. Parmi les principales mesures, nous mentionnons le contrôle des loyers et la répartition des coûts entre les propriétaires et les locataires.

Location de baux commerciaux indexés

La loi de Pinel modifie les règles pour augmenter les loyers commerciaux. Dorénavant, l’indice des coûts de construction ou l’ICC, jugé trop fluctuant, ne seront plus placés. À son tour, l'augmentation du loyer sera basée sur un indice de location commerciale ou sur des ratios de rente pour les activités tertiaires. Cette mesure s’applique aux nouveaux baux commerciaux ou est renouvelée du 1St Septembre 2014 En outre, en cas de renouvellement ou de nouveau bail, la loi Pinela impose une limite supérieure de 10% par rapport au dernier bail. Cette mesure consiste à éviter une augmentation violente du loyer, même si la commercialisation du quartier est améliorée, telle que la réhabilitation, un meilleur accès aux transports en commun, etc.

Meilleure répartition des coûts, des taxes et des coûts de main-d'œuvre

La loi de Pinel oblige désormais le propriétaire à établir une liste des lieux d'entrée et de sortie. Il nécessite également la formulation d'un inventaire clair et est joint à un contrat de location de divers honoraires payables au locataire, tels que des redevances, des taxes foncières, des coûts de construction, etc. Pour que le locataire soit parfaitement informé des montants qu'il doit payer, cet inventaire doit être révisé chaque année.


[rate]