Exonération fiscale de Pinel
– investissement locatif loi PINEL

Exonération fiscale de Pinel – investissement locatif loi PINEL

Remplissez le formulaire ci-dessous pour réduire vos impôts grâce à la Loi Pinel !



























L'exonération fiscale de la loi de Pinel consiste à acquérir de nouveaux actifs et à en louer pour une certaine période. Selon la durée, des déductions fiscales sont accordées. En particulier, avec la loi de Pinel, chaque contribuable français peut voir que son impôt a été réduit de 12%, 18% ou 21% en plaçant son bien pour une période de 6 ans, 9 ans ou 12 ans.

Le type d'appartement éligible à la loi de Pinel

Afin d’exercer le droit d’exonération fiscale auprès de Pinel, il est important de se procurer un nouvel appartement répondant aux normes de la BBC RT2012 ou BBC2005. L’investissementisseur a également la possibilité de choisir un bien immobilier dans le futur en fin de vie (VEFA) ou de s’inscrire sur le capital de la FPI.

En outre, il est impératif que les soins du logement acquis dans le cadre de l'investissement de Pinel se situent dans une zone répondant aux exigences de ce régime. Il y en a 4, c'est-à-dire la zone A BIS, la zone A, la zone B1 et la zone B2. Dans la division du territoire français par la loi de Pinel, la zone C a été identifiée et concerne les villes qui ne bénéficient pas de ce mécanisme d’exonération fiscale.

Quelques conditions à remplir

La propriété de Pinel doit être louée à titre de résidence principale et le propriétaire est tenu de prendre les dispositions nécessaires pour que le premier bail soit conclu dans les 12 mois suivant la livraison. Le respect des limites supérieures et des ressources du locataire est un impératif pour obtenir le droit de réduire les impôts.

En outre, il convient de noter que la loi ne permet pas d'ajouter l'allégement fiscal à celui résultant d'autres exonérations fiscales, telles que les lois de Censi-Bouvard et de Malrauk.


[rate]