Le loyer de Pinel n'est pas payé: prévenir et réagir
– réduction impôt en loi PINEL

Le loyer de Pinel n'est pas payé: prévenir et réagir – réduction impôt en loi PINEL

Remplissez le formulaire ci-dessous pour réduire vos impôts grâce à la Loi Pinel !



























Priorité: prévenir le risque de non-paiement

Quand vous choisissez votre propre futur locataire, veillez à examiner soigneusement votre dossier pour décider du profil adapté au type de logement et au montant du loyer. Demandez des pièces justificatives pertinentes (avis d'imposition, contrat de travail, factures de location, etc.), mais sans aucune utilisation abusive. La solvabilité financière est au moins aussi importante que la qualité de votre relation. Rencontrez vos locataires et échangez régulièrement avec eux pour maintenir des relations cordiales pendant la durée du bail.

N'oubliez pas d'inclure dans votre contrat de leasing une clause de décharge afin de permettre sa résiliation automatique si le locataire ne remplit plus les conditions du contrat (dans ce cas, le paiement du loyer).

Si vous estimez que cela est nécessaire compte tenu de la situation du locataire, vous pouvez demander au garant d’être un garant (un ou un conjoint) pour lui. En cas de non paiement, le garant accepte de payer la dette. Il est également possible que votre locataire ait droit à une garantie Visale, accordée par Action Logement. Appelez-le pour s'enquérir à ce sujet. Autre solution préventive, généralement incompatible avec le garant: assurance de loyer impayé, souscription au moment de la signature ou du renouvellement du bail.

Si vous le souhaitez, vous pouvez également couvrir les risques d'autres types, par exemple en cas de détérioration du logement, de frais de justice, de départ imprévu ou de décès d'un locataire. Demandez à votre assureur.

[rate]